Bienvenue sur le forum de la Compagnie Marchande - Koubak & Co ®
 
AccueilPortailGalerieFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Savos Fanrath

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Savos



Messages : 24
Date d'inscription : 18/12/2011

MessageSujet: Savos Fanrath   Jeu 29 Déc - 15:29

Bien avant l'arrivée du Fléau, dans les contrées de Gilnéas, naquis un enfant. Il était venu au monde par une belle journée d'automne, dans une grande et belle maison du quartier nord de la grande ville. ça naissance était un signe d’espoirs pour son père qui voulait à tout prix un descendant masculin pour conserver le nom de la famille Fanrath. C'est donc avec tout son amour qu'il éleva son unique fils, nourrissant de grandes ambitions pour lui.

Pourtant, les espoirs du père furent anéantis lors des premiers mois où le fils ce mit a utilisé la magie. En effet il s’avéra que le fils n'avait absolument aucun talent et que, même après des années d'entrainement il n'atteindrait qu'un piètre niveau. Ce ne pouvait tout simplement PAS être le fils du père. Ce dernier décida donc de le chasser de la maison, le décrivant comme un "bâtard" et un moins que rien.

Seul et sans le moindre revenu, l'enfant erra dans les rues, puis sur les routes, s'arrêtant de temps a autres dans les villages pour voler de quoi survivre. Ce fut ce qu'il fit pendant une année avant que, par une sombre nuit d'hiver, il s'arrêta chez un apothicaire. Vivre ainsi ne rimait à rien, même son père ne voulait pas de lui en ce monde, alors a quoi bon continuer a vivre ?

Il pénétra à l'intérieur de la maison en silence et ingurgita un maximum de fioles sans même savoir ce qu'elles pouvaient contenir. Au bout d'une minute, il se sentit partir en avant et s'écroula sur le sol. C'était ainsi qu'il terminerait sa pitoyable vie. Il se réveilla dans un lit bien moelleux, un homme à l'air sympathique était assis en face de lui. Comment pouvait-il être encore en vie ? Pourquoi cet homme l'avait-il sauvé ? Et comment ?

L'homme attendit le lendemain matin pour lui expliquer. Il n'avait jamais eu d'enfant, et voir un jeune homme essayer de mettre fin à ses jours ainsi l'avait profondément attristé, il proposa donc au jeune garçon de vivre avec lui et d'apprendre les ficelles de l'alchimie. C'était une occasion de refaire sa vie, devenir quelqu'un et être aimé d'au moins une personne. L'enfant accepta l'offre de l'alchimiste. Pendant des années, il apprit les moindres secrets de cet art, développant ses propres décoctions. Jusqu'à la terrible arrivée du dévastateur Fléau Mort-vivant.

Il en avait entendu parlé brièvement, mais il ne pensait pas que ce Fléau était déjà en Lordaeron. Il se pressa d'apprendre un maximum de sorts dans de vieux grimoires, bien qu'il n'ai aucun talent en magie, il défendrait ce père adoptif qui lui avait permis d'avoir une seconde chance. Quoi qu'il arrive, le Fléau ne passerait pas.

Il ne passerait pas, si seulement ça avait pu être vrai.

des créatures de cauchemars pénétraient dans la ville par le moindre trou dans les barricades, pour chacune d'entre elles tuées, deux la remplaçait et bientôt, même la maison de Savos fût investie par la mort. l'enfant descendit en trombe, préparent son incantation. Mais il ce stoppa net devant le salon. une horrible goule avait la gueule pleine de sang, le coeur de son nouveau père en main, derrière elle, une dizaine d'autres morts-vivants se pressaient dans la maison pour finir d'en extraire la vie.

Savos qui était désormais devenu un homme plutôt maigre mais courageux, décida héroïquement de se faire une barricade a l'étage avec des meubles. Il regarda la table d'alchimie dans sa chambre et ingurgita plusieurs potions, mais pas de façon aléatoire cette fois-ci. Une rouge, une mauve, une orange, chaque potion semblait choisie selon des critères précis, enfin, il se retourna vers la porte qui s'ouvrit dans un grand fracas.

A peine une seconde après l'entrée des goules dans la chambre, une grande détonation résonna dans le village et la mort fut bannie du bâtiment dans un brasier aveuglant. Une goule qui avait été projetée plus loin releva la tête pour apercevoir Savos, marchant a travers un brasier. Ce dernier serra les poings et ce mit à lancé des sorts presque instantanément, tous plus dévastateurs les uns que les autres. Il continua cette danse du feu jusqu'à ce que mort s'en suive. Mais étais-ce la mort qui l'attendait ?

Il se réveilla dans des catacombes gigantesques, entouré de morts-vivants, il s’apprêtait à recommencé sa série de sort mes les effets des potions semblaient avoir disparues et seul une minuscule flammèche sortit de ses mains. Deux des morts-vivants se mirent à parlé une langue obscure et totalement inconnue au jeune homme. Il pris un instant pour regarder ce qu'il y avait autour de lui, on aurait dit un laboratoire d'alchimie, plutôt grand. Il observa ses mains et compris que pour lui, il n'y avait pas de mort, pas tout a fait...

C'est au service des réprouvés qu'il venait de renaître. Très vite, il comprit qu'il devrait assumé cette apparence, et que grâce aux réprouvés, il pourrait développé ses talents d'apothicaire, peut-être même a refaire cette potion qui lui avait donnée tant de puissance l'espace d'un instant. Ce qu'il ferrait désormais, ce serait dans le seul et unique but de détruire ce Fléau qui lui avait prit sa vie. Il ne leur pardonnerait jamais, Savos Fanrath réclame vengeance et il l’aura !

(J'ai des trucs à retouché sur le texte, je l'ai fait a la va-vite chez mon grand-père x)
Revenir en haut Aller en bas
 
Savos Fanrath
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Koubak & Co ® :: La Compagnie KOUBAK ® :: Les Membres-
Sauter vers: